La FA dans la pratique

En Europe et aux Etats-Unis une personne sur quatre développe une fibrillation auriculaire (FA). Malgré l’existence de bonnes options thérapeutiques la FA reste la cause principale d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), d’insuffisance cardiaque, de mort subite et de maladie coronarienne. Un diagnostic précoce ET un traitement sont cruciaux afin de garantir un bon outcome: des dégâts micro et macroscopiques peuvent survenir dans le muscle cardiaque dès le premier épiode de troubles du rythmes.

Plus d’information suit.....